La genèse du moteur 11 D

 

 

Contrairement à ce que l'on lit un peu partout dans les ouvrages de référence sur l'évolution de la TA, le moteur 11D des derniers modèles n'est pas un montage sorti en une fois en juin 1955, mais bel et bien le résultat de différentes évolutions ponctuelles et progressives livrées par l'usine et échelonnées sur plusieurs mois.

Ce montage n'est pas non plus la conséquence d'une volonté affirmée de moderniser  la mécanique de la Traction, commercialement en bout de course, mais plutôt simplement d'aligner les méthodes de fabrication sur les chaines avec les nouvelles DS et de préparer la sortie des mécaniques ID, faisant par là même des économies avec une production uniformisée.

 

Bien entendu, la récupération commerciale restait facile et évidente pour maintenir encore en production la traction pendant deux ans, faisant aisément croire qu'on réservait pour elle la mise au point d'un moteur optimisé.

 

 

 

 

Suivons chronologiquement les évolutions subies par le moteur 11 « performances » pour l'amener à finaliser le montage "11D" sous sa forme définitive.

 

 

 

 

Le moteur "11 performances" dans sa dernière version

 

 

Octobre 1954 :

 

-          Nouvel arbre à cames qui abandonne l'entrainement de l'arbre de commande   par joint Oldham pour un entrainement par cannelures.

 

 

aac11D.jpg

 

 

 

-          Modification du pignon de distribution d'arbre à cames

 

-          Nouveau carter cylindres avec des gorges de paliers passant de 8X8 à 6,5X8

          

 

 

Décembre 1954 :

 

-          Nouvelles soupapes d'échappement à rotation libre et nouveaux guides

 

-          Nouvelle pompe à huile, avec montage de pignons à denture droite au lieu d'hélicoïdale et clapet de décharge à piston au lieu de bille.

 

 

 

apompe11d.jpg

 

 

 

Mars 1955:

 

      -    Nouveau vilebrequin

      -    Nouvelles coquilles d'étanchéité par filet de retour d'huile au palier avant de vilebrequin

      -    Nouvelles bielles à coussinets minces et coupe oblique

      -    Nouvelles bagues minces de pieds de bielles

      -    Nouveau volant moteur

 

Le bas moteur est ainsi modernisé et renforcé et correspond désormais, avec l'abandon des bielles régulées, à une conformation qui sera encore utilisée pour plusieurs décennies. 

 

 

 

 

Avril 1955:

 

     -   Nouveaux segments de piston

 

 

 

Mai 1955:

Après le bas moteur et la ligne d'arbre, Citroën se préoccupe du haut.

    -  Nouveaux pistons à fond plat, sans fente dans la jupe (incorporation d'un anneau de dilatation dans la fonderie).

    -  Nouvelle culasse, entièrement redessinée, avec un circuit d'eau modifié destiné à favoriser le refroidissement des soupapes et rapport volumétrique amélioré.

    -  Nouvelles soupapes admission et échappement.

    -  Nouvelle culbuterie avec changement des culbuteurs, axe de culbuteurs (diamètre 16mm), tiges de culbuteurs, supports d'axe de culbuteurs.

    -  Nouveau cache-culbuteurs étanche à remplissage déporté, plus pratique.

 

 

aculasse11.jpg

 

Ancienne culasse 11 performances

 

 

aculasse11d.jpg

 Nouvelle culasse 11D

 

 

    -  Nouveau filtre à air perpendiculaire au moteur et disposant d'une réaspiration des vapeurs d'huile. Deux modèles différents adaptés aux 11 légères ou normales.

    -  Nouvelle gamme de carburateurs aux réglages modifiés: SOLEX 33PBIC, ZENITH 36 WI ou ZENITH 32 INA

 

 

 

 

    -  Supression du tube d'évent sur le coté du bloc moteur, désormais inutile du fait de la réaspiration des vapeurs d'huile.

    -  Nouvel écran thermique entre carburateur et collecteurs     d'admission/échappement

    - Nouvelle pompe à eau, adaptée à la nouvelle culasse

    -  Concernant la boite à vitesses: Nouveaux axes de satellites arrêtés par vis au lieu de clavettes et nouveau boitier de différentiel

 

Juin 1955:

    -  Nouveau collecteur d'admission avec passage des gaz élargi à 36mm

 

Juillet 1955:

    -  Nouvelle gamme de distributeurs d'allumage, repérés "11D" à la courbe adaptée au nouveau moteur

    -  Nouveaux manchons de protection tôle et soufflet caoutchouc sur les transmissions

 

 

 

Un 11D de mai à septembre 1955. Il possède encore le carter tôle et les équerres de liaison

 

 

Septembre 1955:

   -  Nouveau carter inférieur en alu, de plus grande contenance, en remplacement du carter tôle. A cette occasion, les équerres de liaison entre bloc et carter d'embrayage sont supprimées et le tirant oblique de renfort entre tubulure d'échappement et carter est modifié.

 

   - Nouveau couple conique 9X31 pour les Familiales et Commerciales (avec retour à la monte pneumatique en 165X400 pour conserver le même développement)

 

 

 

 

Janvier 1957:

 

    - Nouveau tube de dépression entre collecteur et allumeur en Rilsan

 

Juin 1957:

 

    -  Nouvelles bielles au corps plus épais (22mm au lieu de 19mm) identiques à la monte des ID 19

 

 

 

 

 



29/08/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres