Rouler en Traction avant

Rouler en Traction avant

La Batterie

On trouve d'excellentes batteries 6 Volts chez les spécialistes en matériel agricole. Les revendeurs spécialisés en pièces pour voitures anciennes en vendent également de très belles « à l'ancienne » avec connections apparentes qui seront du meilleur effet sous le capot, mais imposeront une grande prudence dans les manipulations d'outils aux alentours du fait des risques accrus de courts- circuits.

 

 

 

Choisir toujours la capacité maximum compatible avec les dimensions du bac: L x l x h :

 

 

 

235mm x 175mm x 240mm pour la légère et

270mm x 175mm x 240mm pour la normale, la 15 SIX et les caisses 6 glaces.

 

 

C'est une erreur de monter une batterie de trop faible capacité, qui peut avoir des conséquences néfastes sur sa longévité, qui sera certainement abrégée.

 

 

 

Sa charge se vérifiera sur chaque élément à l'aide d'un pèse acide qui doit révéler une densité la plus proche possible de 1,25° Baumé à une température ambiante de 20° C.

 

 

On trouve des pèse acide fiables et peu onéreux chez tous les revendeurs de pièces auto.

 

 

 

Quelques règles de base à respecter impérativement pour conserver longtemps sa batterie en pleine forme :

 

 

 

1° la maintenir constamment bien chargée, par exemple avec un petit chargeur d'entretien dit "chargeur permanent" lors de longues périodes d'inaction. A défaut, on peut procéder à des recharges régulières avec un chargeur classique, tous les mois par exemple.

Attention toutefois: A l'usage, il semblerait que certains de ces chargeurs permanents, de réalisation un peu "cheap" ne soient pas correctement régulés en tension. Les laisser en charge permanente endommagerait plus la batterie, par surcharge continue, qu'autre chose.

Une excellente méthode reste dans ce cas pour le stockage:

-  Bien charger préalablement sa batterie par méthode classique

- Ensuite, la connecter à un chargeur permanent d'entretien, mais piloté par un minuteur, qu'on programmera sur une charge d'entretien d'une heure par 24 heures. Cela crée un cycle, plus favorable à la batterie sur le long terme qu'une charge d'entretien permanente. Un petit minuteur mécanique sur prise coûte quelques euros.

 

 

2° Ne compléter le niveau qu'avec de l'eau distillée exclusivement.

 

 

3° Privilégier toujours une recharge lente avec un courant maximum de 1/10 de la capacité de la batterie. Ne surtout pas insister en fin de charge. La fin de charge se manifeste par deux indicateurs:

- La tension de chaque élément atteint 2,35 Volts environ, soit 7,05 Volts pour la batterie

- Un dégagement gazeux de plus en plus important apparaît. ATTENTION ce gaz est extrêmement inflammable et explosif (Hydrogène) et il ne faut en aucun cas approcher une flamme de la batterie

 

 

4° Eviter absolument les décharges profondes, le meilleur moyen de "tuer" sa batterie avant l'heure. Si par mégarde (contact ou phares oubliés) on a laissé sa batterie se décharger intégralement, il faut la recharger immédiatement afin d'empêcher sa détérioration parfois définitive par altération des plaques internes.

 

 

5° La maintenir toujours bien propre en essuyant immédiatement tout suintement, et les alentours des bornes, en particulier la borne positive. A défaut, la batterie se déchargera seule par conduction favorisée par les suintements et la saleté extérieure.

 

batterie.jpg

 

 

 

 

 

6° Une batterie bien chargée ne gèlera pas avant une température très basse, généralement inconnue lors de nos hivers.

 

 

Ainsi préservée, elle pourra durer de 5 à 6 ans, voire plus avec un peu de chance !

 

En cas de démontage pour l'hivernage, une charge d'entretien régulière lui fera le plus grand bien.

 


 

 

 

On passera un léger voile de graisse ou d'huile de vaseline au pinceau sur les cosses pour éviter leur sulfatation et il sera indispensable pour le stockage de longue durée, en particulier sur les Tractions équipées de montre de bord électrique, de déconnecter une borne à chaque arrêt prolongé.

 

 

 

On peut placer sous chaque cosse une rondelle imprégnée d'huile de vaseline qui évitera les remontées d'acide autour de leurs sertissages et donc à terme le sulfatage des cosses.

 

Une cosse sulfatée est inacceptable: rincer immédiatement à l'eau chaude tous les alentours de la batterie et plonger la cosse dans un récipient d'eau + ammoniaque.

 

Concernant le bac de batterie, présent sur toutes les Tractions, il est indispensable pour éviter que les suintements d'acide attaquent la coque de la voiture. Pour faire comme à l'époque, on peut saupoudrer en son fond un peu de bicarbonate de soude qui neutralisera l'acide éventuellement versé.

 

 

 

Rappelons la séquence de démontage/remontage des cosses pour éviter les feux d'artifice si la clé touche la carrosserie :

 

 

 

Au démontage : d'abord la cosse négative puis la positive.

 

Au remontage : d'abord la cosse positive puis la négative.



18/03/2015
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 197 autres membres